samedi 19 juin 2010

Des livres sans frontières

Le week-end dernier, l'association Le livre sans frontières d'Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques), organisait un salon du livre où l'auteur de ces lignes et ses éditions AO avaient été aimablement invités, montrant que malgré l'éloignement, il n'y avait effectivement pas de frontières géographiques !

L'association œuvre pour l'écriture et le livre avec dynamisme et enthousiasme, contribuant à développer le goût de l'écrit dans toutes les générations : le recueil Nouveaux mystères et légendes du Béarn publié à l'occasion du salon regroupe en effet 17 contes de 17 auteurs dont l'âge s'échelonne de 13 à 70 ans, montrant que, là aussi, il n'y a pas de frontières de générations !

Les éditions AO présentaient sur leur stand le livre d'un des principaux animateurs locaux, Jean-Marc Croquin (Mon caractère propre). Jean-Marc se dépense sans compter pour promouvoir toutes les initiatives locales ainsi que les publications des Noires de Pau, association de promotion de la littérature et de l'écriture noire et policière. Tous les genres littéraires sont donc promus, sans non plus de frontières.

Pas de frontières linguistiques enfin, puisque voisinaient au salon des livres en français, en espagnol ou en béarnais, sans oublier des bouquinistes ou un auteur et éditeur de romans reprenant le “canon” du célèbre Sherlock Holmes, ni le parrainage éclairé de William Olivier Desmond, traducteur de Stephen King, Donna Leon et beaucoup d'autres célèbres auteurs anglo-saxons, qui a accepté de nous faire partager ses réflexions pertinentes sur l'art difficile de la traduction.

Un petit diaporama du salon vous est présenté ci-dessous.


Même le célèbre détective avait accepté de se déplacer. C'est dire !


Un stand à l'ambiance très régionaliste.


Le stand de l'association Les Noires de Pau.


William Olivier Desmond en train de dédicacer un de ses livres.


Le stand des éditions AO et votre serviteur.