samedi 19 avril 2014

Rouen, 19 avril 2014

En 1944, à quelques semaines seulement du Débarquement, les Alliés cherchaient à affaiblir les forces allemandes. L'un de leurs objectifs était Rouen, et la commune voisine, Sotteville-les-Rouen. Il s'agissait de détruire des installations ferroviaires ainsi que les ponts permettant de traverser la Seine. Le 19 avril 1944, plus de 6000 bombes étaient lâchées sur l'agglomération rouennaise, causant la mort de 800 personnes, tandis que 20000 se retrouvaient sinistrées. Si les aviateurs anglais utilisaient la technique du “piqué” pour s'approcher de leurs objectifs, les lourds bombardiers américains devaient se contenter de larguer leurs bombes en haute altitude, avec une précision malheureusement très approximative…

À l'occasion du soixante-dixième anniversaire de cette terrible journée, la ville de Rouen a organisé plusieurs rencontres et commémorations.

Or, il se trouve que les éditions AO avaient édité il y a quelques années un petit livre intitulé Rouen, 19 avril 1944, dans leur collection Une Journée particulière. Jean-Luc Tafforeau, créateur et gérant de cette maison d'édition, avait retrouvé les carnets de son père, Henri, qui y avait consigné ses souvenirs de la terrible journée – il avait alors presque 15 ans. La Mairie de Rouen s'est donc procuré une centaine d'exemplaires du livre, afin de le diffuser auprès de celles et ceux qui avaient vécu cette journée, mais aussi auprès de jeunes élèves des écoles. Une façon de transmettre la mémoire de cette époque ô combien troublée et dramatique.

Les éditions AO souhaitaient remercier la ville de Rouen pour cette initiative. Voilà qui honore au passage la mémoire d'Henri Tafforeau, disparu en 1988 : par le truchement de ce petit livre, il a pu partager ces jours-ci ses souvenirs du 19 avril 1944 avec les Rouennaises et les Rouennais.

On distingue sur cette image extraite de la vidéo publiée sur le site de France 3 Haute-Normandie le livre Rouen 19 avril 1944 (flèche). Nous vous recommandons la lecture de l'article complet.

Sur le site web P'tit Pat' Rouennais, vous pouvez également lire le témoignage détaillé de Mme Françoise Menuisement, qui vécu elle aussi ces bombardements dramatiques.

dimanche 6 avril 2014

Quais du polar 2014 - tome 2

Dimanche 6 avril, 10h. Palais du Commerce, à Lyon.

J'avais bien sûr garé ma modeste motocyclette bien en vue devant le Palais, restons discrets !

Ne nous y trompons pas : ce chariot n'est pas destiné à mes futurs achats… mais bien aux livres que je me prépare à vanter… et si possible à vendre au 10e festival “Quais du polar” 2014, où la librairie Le Bal des Ardents recevait les éditions AO pour la troisième fois sur son stand. Nous renouvelons nos vifs remerciements pour cet accueil à Elsa, Francis ainsi que toute l'équipe de la librairie !

Waouh ! Impressionnante, cette grande salle ! Repérez la flèche pour retrouver le stand AO…
(et cliquez sur l'image pour zoomer, ce sera plus commode).

Vue aérienne… à donner le vertige !

Tout est en place : livres, auteurs, libraires…

Le premier contact : la lecture de la quatrième de couverture, relayée par les commentaires de l'éditeur.

Et quand la discussion a été fructueuse, c'est l'achat !

Enchaîné avec la dédicace, privilège des visiteurs du festival. Les éditions AO recevaient en “guest-star” sur leur stand Jacques Morize, auteur de deux polars situés à Lyon, Le Diable de Monchat et Rouge Vaise, et dont un troisième tome est en préparation. Ces enquêtes trépidantes sont toutes menées par son personnage haut en couleur, le commissaire Séverac.

Les festivals sont aussi l'occasion de rencontres avec d'autres auteurs, tels que notre voisin, Ghislain Gilberti, qui présentait son thriller Le Festin du Serpent.


Un auteur confirmé, primé et bientôt adapté au cinéma, auquel nous avons bien sûr demandé de nous donner “la recette du succès"… qui restera confidentielle – secret professionnel oblige !



vendredi 4 avril 2014

Quais du polar 2014 - tome 1

 
Vendredi 4 avril 2014. Les éditions AO étaient reçues sur le stand de la Librairie Le Bal des Ardents, au Palais du Commerce de Lyon, dans le cadre de la dixième édition du festival “Quais du polar” 2014. Un grand merci aux libraires – Elsa, Francis et leurs collègues – pour nous avoir accueillis une nouvelle fois.

Installation du stand, sans oublier l'écriteau annonçant l'auteur, même si Henry s'écrit avec un “Y”, contrairement à ce qu'il indique.

À peine en place, c'est la ruée ! (j'exagère, mais il y a de ça !)

Henry présentait Six yaourts nature, un suspense au titre inattendu : lire la quatrième de couverture pour comprendre son origine… et le mystère que recèle le roman.

Et tout s'éclaire !

Voisinage prestigieux de Craig Johnson, qui n'hésite pas à poser avec ses admiratrices (la prochaine fois, c'est décidé, je viens avec un chapeau de cow-boy !)

Voisinage prestigieux (bis) de François Boulay, qui remporta le prix Quais du polar en 2007, et publie régulièrement des romans depuis – y compris chez Folio Policier, la consécration.

Le tome 2, dimanche 6 avril, est à suivre ici.