samedi 19 avril 2014

Rouen, 19 avril 2014

En 1944, à quelques semaines seulement du Débarquement, les Alliés cherchaient à affaiblir les forces allemandes. L'un de leurs objectifs était Rouen, et la commune voisine, Sotteville-les-Rouen. Il s'agissait de détruire des installations ferroviaires ainsi que les ponts permettant de traverser la Seine. Le 19 avril 1944, plus de 6000 bombes étaient lâchées sur l'agglomération rouennaise, causant la mort de 800 personnes, tandis que 20000 se retrouvaient sinistrées. Si les aviateurs anglais utilisaient la technique du “piqué” pour s'approcher de leurs objectifs, les lourds bombardiers américains devaient se contenter de larguer leurs bombes en haute altitude, avec une précision malheureusement très approximative…

À l'occasion du soixante-dixième anniversaire de cette terrible journée, la ville de Rouen a organisé plusieurs rencontres et commémorations.

Or, il se trouve que les éditions AO avaient édité il y a quelques années un petit livre intitulé Rouen, 19 avril 1944, dans leur collection Une Journée particulière. Jean-Luc Tafforeau, créateur et gérant de cette maison d'édition, avait retrouvé les carnets de son père, Henri, qui y avait consigné ses souvenirs de la terrible journée – il avait alors presque 15 ans. La Mairie de Rouen s'est donc procuré une centaine d'exemplaires du livre, afin de le diffuser auprès de celles et ceux qui avaient vécu cette journée, mais aussi auprès de jeunes élèves des écoles. Une façon de transmettre la mémoire de cette époque ô combien troublée et dramatique.

Les éditions AO souhaitaient remercier la ville de Rouen pour cette initiative. Voilà qui honore au passage la mémoire d'Henri Tafforeau, disparu en 1988 : par le truchement de ce petit livre, il a pu partager ces jours-ci ses souvenirs du 19 avril 1944 avec les Rouennaises et les Rouennais.

On distingue sur cette image extraite de la vidéo publiée sur le site de France 3 Haute-Normandie le livre Rouen 19 avril 1944 (flèche). Nous vous recommandons la lecture de l'article complet.

Sur le site web P'tit Pat' Rouennais, vous pouvez également lire le témoignage détaillé de Mme Françoise Menuisement, qui vécu elle aussi ces bombardements dramatiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire