dimanche 1 mai 2016

Dans les coulisses de la lutte antiterroriste, de Georges Moréas

Comment lutter contre le terrorisme ? Le dernier livre de Georges Moréas nous fait prendre conscience de la complexité de la question. S'extirper de l'instantané, de l'actualité, pour une remise en perspective sur plusieurs décennies, est salutaire. En tant que lecteur, je n'avais pas mesuré l'ampleur des changements induits par les récents drames. Ce livre m'a permis de reconsidérer nombre de points, non sans une réelle surprise. Que nous avons la mémoire courte, songeons-nous en lisant ces pages…

L'auteur n'hésite pas à donner son point de vue, avec pondération et recul, voire avec humour, ce qui le rend d'autant plus instructif. Agrémenté de témoignages des nombreuses relations qu'il a gardées dans le milieu policier, Dans les coulisses de la lutte antiterroriste se lit comme un polar – c'est le talent de Georges Moréas – même quand il nous initie aux arcanes organisationnelles. La police ? L'armée ? Qui fait quoi, et surtout pourquoi ? Que d'évolutions…
La complexité du terrorisme, aussi, nous est rappelée, à rebours des simplifications inévitables que les médias, dans l'urgence, adoptent. Tout cela est diablement compliqué ! L'intrication des relations internationales, les visages multiples des “terroristes”, les “billards à (trop) nombreuses bandes”, quel jeu pervers !

2061 ?


Ci-dessus : Georges Moréas sur BFM-TV le 27 avril 2016.

Au détour de ces pages, quelques considérations font froid dans le dos. Je dois dire que j'ignorais que 1984, le titre du roman d'Orwell, était l'anagramme de 1948, année de son écriture. « En 2016, aucun Orwell n'est capable d'écrire “2061” », conclut, lapidaire, Georges Moréas (page 213), après nous avoir donné un aperçu de ce qui nous attend, les nouvelles technologies comme détecteur de mensonge, au sens (très) large du terme:
Et si un autre algorithme le décide, un groupe d'interventions d'agents déshumanisés, mi-flics mi-soldats, […] vous mettra le grappin dessus pour vous conduire dans un lieu de détention préventive, où vous serez cuisiné sans aucune violence. Dans le respect des droits de l'homme, un ordinateur couplé à un appareil d'imagerie médicale procédera à votre audition*. À chaque réponse, les zones de votre cerveau seront analysées pour déterminer si vous dites la vérité. Si la machine estime que ce n'est pas le cas, et quel que soit votre mensonge, la société vous écartera – pour se protéger.
D'où l'ultime phrase du livre, concluant sur le bilan mitigé de la lutte antiterroriste :
Et comme malgré tout les résultats ne sont pas au rendez-vous, à mon avis, il y a encore un truc à essayer : réfléchir.
En tout cas, merci, Georges Moréas, de nous y avoir aidé !

Dans les coulisses de la lutte antiterroriste. De la rue des Rosiers à l'état d'urgence, First, 2016, 280 pages, (ISBN 978-2-7540-8188-7)

* Certaines appli de smartphones, couplées à un bracelet connecté, y ressemblent déjà, en mesurant la tension artérielle par exemple. Encore ludiques, elles pourraient trouver d'autres emplois…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire